Le ministère des finances polonais a annoncé un surplus budgétaire en ce début d’année

Avec un surplus budgétaire de PLN 8.6 milliards (EUR 2.1 milliards) su le premier mois de 2018, les finances polonaises se portent bien en ce début d’année. Les revenus du pays auront atteint les PLN 35.2 milliards (EUR 8.4 milliards) quand les dépenses auront été de PLN 26.6 milliards (EUR 6.4 milliards).

Cette hausse est due selon la ministre des finances polonaise Teresa Czerwinska à la bonne forme du marché du travail actuelle ainsi qu’a la croissance économique.

Les deux raffineurs principaux du pays vont prochainement fusionner sous l’initiative du gouvernement polonais afin de créer un groupe pétrolier capable de peser face aux leaders mondiaux du secteur. Si les détails de la transaction ne sont pas connus, PKN Orlen, le leader dont la capitalisation boursière est à environ 40 milliards de zlotys (9.5 milliards d’euros) ferait l’acquisition d’au moins 53% des actions de Lotos, son dauphin, valorisé à 10 milliards de zlotys ( 2.4 milliards d’euros).

L’opération devrait être finalisée d’ici un an selon les dirigeants de PKN. Orlen possède 1,776 stations essence à travers la Pologne soit 34% des parts de marché quand Lotos en possède 485 soit 10% des parts de marché.

Le programme Luxtorpeda 2.0 doit faire entrer les trains polonais dans la technologie

Le groupe de transport ferroviaire longue distance polonais, PKP Intercité, faisant partie du groupe ferroviaire PKP, va investir 3,7 milliards PLN (890 millions EUR) dans la R&D afin d’élaborer le réseau de trains polonais de demain.

Le but de cet investissement qui est de construire des systèmes de transport innovants sera effectué en coopération avec le groupe R&D polonais NCBiR. Ces investissement rentrent dans le cadre du plan Luxtorpeda 2.0 du gouvernement polonais visant à moderniser les transports sur le territoire.

Le dernier trimestre de l’économie polonaise a atteint des sommets en terme de croissance

Durant le dernier trimestre de 2017, la croissance de PIB de la Pologne a grimpé jusqu’à +5.1% par rapport à 2016. Cette croissance est la plus importante depuis presque 10 ans. Si la croissance annuelle a atteint les +4.6%, c’est le dernier trimestre qui aura vu l’augmentation la plus rapide.

Cette croissance est la conséquence directe de l’augmentation de la demande des consommateurs et des investisseurs. La hausse du niveau de vie des ménages entraîne une dynamique positive pour l’économie, les prévisions pour les mois à venir sont donc également optimistes, avec des augmentations de prévisions de croissances de la part de la commission européenne.